L’évolution de l’équipement des pilotes dans l’histoire

Depuis que les sports automobiles existent, l’équipement des pilotes n’a cessé d’évoluer. Il y a le casque qui s’est grandement amélioré, mais aussi la combinaison et sa composition. Plongeons ensemble dans l’histoire de la course auto et ses innovations techniques liées à l’équipement des pilotes.

Dans les débuts des courses automobiles, les règles de sécurités destinées à protéger les pilotes étaient pour le moins sommaires. Cela avait pour conséquence d’entraîner de nombreux décès lors d’accidents. Au fur et à mesure des années, la sécurité des pilotes automobiles est devenue une priorité pour les organisateurs et les écuries. Les équipements ont donc progressivement évolué pour devenir ceux que l’on connaît aujourd’hui.

L’évolution du casque

Lorsque l’on regarde le premier casque et sa dernière version, on ne peut s’empêcher de penser que la sécurité était le dernier des soucis de l’époque. En effet, le premier casque destiné aux compétitions automobiles était en tissus. Autant dire qu’en cas de chocs, il ne protégeait pas énormément son porteur. Il aurait sans doute été plus intéressant de porter un casque en fer de l’époque médiévale plutôt que ce bout de tissus.

De nos jours, le casque est même ignifugé en plus d’être extrêmement résistant aux chocs. La visière est elle-même épaisse de 3mm en plus d’être renforcée d’une pièce en carbone. Ces mesures permettent aux pilotes d’être également protégés contre les projections d’éléments indésirables présents sur la piste. La résistance contre le feu est directement liée aux incendies assez fréquents lors des courses de F1.

L’arrivée du système HANS

En plus du casque, le système Head And Neck Support (HANS) fait son apparition dans les années 2000 afin de protéger les cervicales des pilotes lors des accidents. Ce système permet de lier les épaules à la tête. En cas d’accident frontal, le risque de traumas aux muscles de la nuque et aux cervicales est drastiquement réduit.

 La combinaison dans l’histoire

Lors des toutes premières courses, le style vestimentaire primait largement sur la sécurité des pilotes. On aurait sans pu se croire dans défilé de gentleman et non sur la ligne de départ d’une course automobile. À travers les années, la sécurité est devenue un facteur plus important. Au point que de nos jours, on pourrait presque aller dans l’espace avec ces combinaisons. Elles sont de véritables bijoux de technologie. À la fois conçue pour le confort du pilote et limitant la friction, elles sont rembourrées sur les endroits à risques. Plus important encore, elles sont ignifugées. Le risque d’incendie lors de crash ou d’accident moins grave étant important, il est primordial de pour les pilotes d’avoir une combinaison qui leur permet de résister aux flammes le temps que les secours arrivent.

Les gants et les chaussures ont également suivi les mêmes évolutions au cours de l’histoire. L’objectif étant de rendre le pilote parfaitement protégé pour un maximum de situation dans lesquelles il pourrait se retrouver. Le tout en s’assurant de réduire au minimum les gênes que pourraient occasionner les différentes parties de l’équipement. On pense par exemple au système HANS qui rigidifie la mobilité de la tête.

Toutes ces évolutions ont augmenté les chances des pilotes de s’en sortir indemne après un accident au cours d’une course automobile. Des innovations qui ont rendu ce sport moins risqué pour les pilotes bien que le danger ne soit jamais loin. Mais c’est ce danger qui rend ce sport grisant … un danger mesuré et calculé.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s