Que faire pour pouvoir participer à des compétitions automobiles ?

Vous vous êtes peut-être déjà intéressé(e) à la compétition automobile, de près ou de loin. Du moins, c’est ce que je pense si ce titre vous a attiré(e), ou intrigué(e). Et vous envisagez de participer, à votre tour, à l’une d’entre elles ? Mais alors, pour ce faire, comment vous préparer ? C’est la question à laquelle je tente de répondre juste en-dessous.

Karts franchissant la ligne d'arrivée lors d'une compétition
Voitures de karting franchissant la ligne d’arrivée lors d’une course

La préparation physique : un premier pas vers la compétition

Lorsque vous envisagez de faire votre entrée dans le monde de la compétition, quel que soit le sport que vous visez, il est primordial de vous concentrer, dans un premier temps, sur votre préparation physique. Et c’est d’autant plus vrai lorsque l’on aborde un sport aussi exigeant physiquement que le sport mécanique.

Lorsque vous montez à bord de votre bolide pour débuter une course (peu importe qu’il s’agisse d’endurance au karting, de tours de piste en racing, ou d’un parcours de rallye), vous savez que vous vous apprêtez à subir de grandes vitesses, d’intenses pressions et d’éventuels coups.

Or, pour pouvoir encaisser tout cela tout en restant lucide et concentré, il vous faut un corps en béton. Pour cela, il existe de nombreux préparateurs physiques de par le monde, habilités à vous conseiller et à vous préparer un programme d’entraînement digne de ce nom. Et en parlant d’entraînement, tiens, si on allait voir plus bas ce qu’on en dit ?

L’entraînement, l’entraînement, l’entraînement !

Le maître mot pour qu’un pilote soit prêt à participer à des compétitions automobiles ? L’entraînement (je suis certain que vous ne vous y attendiez pas à celle-là !). Celui-ci peut recouvrir plusieurs formes. Les répétitions classiques, effectuées sur circuit, sont généralement privilégiées de nos jours. Elles vous permettent de vous familiariser avec votre véhicule, mais aussi et surtout avec les différents circuits que vous êtes susceptible de parcourir.

Pourtant, cette manière de s’entraîner comporte les mêmes risques que lors d’une course classique. Pour diminuer ce risque au maximum, les simulateurs de conduite automobile ont vu le jour. Ils sont désormais légion et vous permettent de simuler à peu près n’importe quelle condition : circuit, voiture, pédalier, volant, conditions météorologiques, heure de la journée, nombre de tours, … TOUT est personnalisable !

De l’équipement automobile dernier cri, chaque saison

Pour pouvoir participer à des compétitions auto, il est également nécessaire de se procurer des équipements conformes aux homologations de la FIA. Or, ces normes changent régulièrement. Pour se tenir à jour, et ne pas se voir interdire l’entrée aux diverses courses, mieux vaut donc vous assurer un équipement dernier cri au début de chaque saison.

Cela vous permet surtout, et cela en adéquation avec les modifications de normes, de toujours porter sur vous des équipements et accessoires à la pointe de la technologie en matière de sécurité. Un point auquel il est essentiel de veiller quand on sait à quel point les accidents peuvent s’avérer dangereux pour les pilotes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s