Système Hans : histoire de son inventeur, Robert Hubbard, décédé à 75 ans

Le mardi 5 février 2019 décédait Robbert Hubbard, créateur du système Hans (équipement destiné à protéger les cervicales de pilotes de course). Cet ancien professeur en ingénierie biomécanique de l’université du Michigan s’est donc éteint à l’âge de 75 ans après avoir lutté contre la maladie de Parkinson. Tour d’horizon de l’histoire et de la carrière de cet homme mondialement célèbre dans l’univers automobile.

deces-robbert-hubbard-systeme-hans

Le Hans Model 1 : première création testée par Downing

Le professeur Hubbard dispensait des cours de science des matériaux et de la biomécanique au Michigan. Il mena plusieurs études sur les propriétés physiques et mécaniques du crâne humain et notamment les blessures provoquée lors d’un accident sur circuit.

Il travailla sur la fabrication d’un équipement servant à limiter tout déplacement excessif qui excéderait l’amplitude du mouvement de cou. Le HANS (Head And Neck System) était le fruit des études scientifiques menée par son inventeur. Il se traduit par un système permettant d’éviter des blessures et traumatises aux cervicales d’un pilote, notamment le coup du lapin. Il effectua alors divers tests avec des mannequins afin de rendre compte des effets d’une collision dans les années 70.

Pour ce faire, il créa et déposa le premier de son premier prototype en 1986, le Hans Model 1, que porta Jim Downing lors de ses compétitions au IMSA. Au départ, cet accessoire renforçant pourtant la protection des pilotes a fait l’objet de diverses critiques aux U.S.A. Il fut considéré comme lourd, inutile et incombrant. Hubbard et Downing collaborèrent ensemble afin d’approfondir leurs recherches et d’améliorer cet accessoire.

Arrivée du système Hans dans le sport automobile international

Finalement, la persévérance de Hubbard et Downing ainsi que leurs efforts visant à réduit les aspects négatifs et inconfortables du Hans leur ont permis d’aboutir à un produit devenant la norme internationale pour tout pilote de course ! En effet, en 1991, le système Hans vit enfin le jour sur le marché automobile et puis sur les circuits de courses dans les années 2000.

Reconnu alors pour son efficacité et son atout de protection très précieux en cas de choc frontal, son usage devint obligatoire par la suite pour les disciplines de F1, Rallye, GT et autres. Aujourd’hui, le port du Hans, quel que soit son modèle, ne fait plus l’objet de départ au sein de l’univers automobile.

Jim Downing : un ami proche du Dr. Hubbard

Jim Downing souhaite que tout un chacun aujourd’hui se souvienne du Professeur Hubbard comme un homme créatif et persévérant ayant sauvé la vie de nombreux hommes et femmes. Il dit par ailleurs « qu’il était très fier de l’équipement qu’il avait fabriqué. Sans son apport scientifique, son travail acharné, peut-être n’aurions-nous jamais pu trouver une telle trouvaille dans le monde automobile en termes de protection. ». Il rappelle par ailleurs à quel point son ami était motivé par ses recherches : « son meilleur ami était le travail ».

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s